English version

Affectation dynamique de la voie centrale du Pont de St-Nazaire – Saint-Brevin

Problématique, enjeux et objectifs

Le pont de Saint-Nazaire – Saint-Brevin est l’unique ouvrage d’art qui enjambe l’estuaire de la Loire en aval de Nantes. Compte tenu de la largeur de son tablier, il ne peux comporter que seulement trois voies de circulation.

Reliant des zones d’habitations résidentielles à un bassin d’activité très dynamique, il est le lieu de passage unique des déplacements pendulaires de type domicile-travail.

La configuration historique des voies de circulation sur l’ouvrage (deux voies en entrée qui se réduisaient à une seule voie en sortie) était la cause d’une congestion récurrente et quotidienne le matin et le soir, pour le sens le plus chargé.

L’idée du projet était donc de permettre un alternat dynamique quant à l’affectation de la voie centrale de l’ouvrage, tout en conservant comme objectif prioritaire la sécurité des usagers.

Principes de gestion dynamique de la voie centralisée

Sur ce pont à trois voies, le principe de la gestion dynamique de la voie centrale consiste en ce que celle-ci change de sens en fonction des pointes de trafic. Le matin, elle est réservée au sens de circulation Saint-Brévin/Saint-Nazaire, et le soir au sens inverse.

L’exploitation routière des voies de circulation sur l’ouvrage et à l’approche de ce dernier se fait essentiellement par le bais de scénarios pré-établis appelés "modes de circulation".

La possibilité d’alternat de la voie centrale autorise ainsi différents modes de fonctionnements, mais seuls les plus "utiles" sont effectivement mis en œuvre. Voici quelques modes de fonctionnement :

  • 2 voies ouvertes en sens nord-sud et une seule voie en sens sud-nord ;
  • une seule voie ouverte par sens et voie centrale fermée (situations d’urgence) ;
  • une voie latérale neutralisée (travaux d’entretien sur le pont), etc.

Pour exploiter la voie neutralisée dans les meilleures conditions de sécurité, la limitation de la vitesse est abaissée à 70 km/h sur tout le linéaire de l’aménagement.

De même, en cas d’accidents ou de travaux, le système donne la possibilité de neutraliser chacune des trois voies pour permettre toutes les interventions nécessaires. Durant la nuit, la voie centrale est fermée pour des raisons de sécurité.

Technologies et équipements

La mise en service d’une telle mesure doit avant toute chose garantir la sécurité des usagers empruntant le pont. Pour cette raison, l’ensemble du site est équipé d’une forte densité d’équipements dynamiques et communicants.

Tous les équipements dynamiques sont pilotés depuis le PC de gestion du trafic du Département de Loire-Atlantique spécialement dédié à cet ouvrage. L’affectation du sens de circulation de la voie centrale selon le trafic (4 km de voie réversible) est matérialisée par des feux d’affectation de voies sur portiques.

Des panneaux de signalisation dynamiques et des biseaux de rabattement automatiques placés en amont de la voie dynamique indiquent aux usagers la/les voie(s) qu’ils doivent emprunter. Un balisage lumineux au sol complète ce dispositif.

Bénéfices attendus

L’exploitation dynamique et l’optimisation de l’usage des voies de circulation du Pont de St-Nazaire – Saint-Brevin contribuent à des objectifs de développement durable.

En effet, la mise en œuvre de ce dispositif reporte durablement le besoin de construction d’un nouvel ouvrage, qui aurait eu pour conséquence un impact négatif sur l’ensemble de l’écosystème de l’estuaire.

D’autre part, les gains réalisés grâce à la réduction attendue de la congestion peuvent s’avérer relativement conséquents en terme de :

  • kilomètres de bouchons évités,
  • consommation de carburant économisée,
  • réduction de la pollution et des rejets de CO2 dans l’atmosphère.

Afin de confirmer et quantifier les bénéfices du système, une évaluation a posteriori est en cours, dont le protocole d’évaluation est disponible sur le site du Cete de l’Ouest.

Les plus

Les premières évaluations du dispositif montrent une réelle amélioration des conditions de circulation. Le temps de traversée est à présent très régulier et se situe entre 4 et 6 minutes, y compris aux heures de pointe du matin et du soir, contre 4 à 11 minutes auparavant. Les usagers sont très satisfaits du dispositif qui ne leur pose aucun problème de compréhension.

Les fournisseurs de matériels

Lacroix trafic et SPIE, sous maîtrise d’oeuvre assurée par EGIS