novembre 27, 2020
La voiture Tuatara

Adieu Bugatti, la Tuatara devient la nouvelle voiture la plus rapide du monde

C’est désormais le constructeur Shelby SuperCars (SSC) qui détient le record de la voiture la plus rapide du monde avec sa Supercar Tuatara.

532,93 km/h au compteur

La voiture Tuatara a atteint une vitesse de 532,93 km/h avec une vitesse de pointe de 331,15 mph, et une moyenne sur le parcours aller-retour de 508,7 km/h. Un record impressionnant qui la place au top du palmarès des voitures les plus rapides du monde, mais c’est aussi la première au monde à avoir franchi la barre des 500 km/h. C’est le pilote de course britannique Olivier Webb qui a eu l’honneur de conduire celle qui est désormais la voiture de série la plus rapide du monde. L’exploit s’est déroulé sur un tronçon fermé de la Nevada State Route 160.

La Tuatara était développée depuis 2010, avec un unique mot d’ordre pour sa conception, comprenant l’ingénierie et le design : la vitesse. Pour que cette voiture obtienne ce record, il a fallu des années de réflexion afin que chaque composant soit proche de la perfection. C’est un rêve qui se réalise pour Jerod Shelby, le fondateur de SSC. Le petit constructeur américain a toujours eu pour objectif de battre le record de la Bugatti, mais aussi de garantir son trône pendant un long moment. Olivier Webb était très ému d’avoir participé à cet exploit, comparant la sensation du départ où la ligne blanche en pointillé se transforme quasi-instantanément en ligne continue aux étoiles de Star Wars.

Ce n’est pas le seul record battu ce jour-là : une pointe à 532,93 km/h a été enregistrée, soit la vitesse la plus élevée jamais atteinte sur une route publique (fermée pour l’occasion, évidemment). SSC North America a également ajouté à son palmarès le record du mile lancé (503,92 km/h) et le record du kilomètre lancé (532,93 km/h).

Une voiture pensée pour être ultra rapide

C’était Bugatti qui détenait auparavant la première place, avec une vitesse de 490,48 km/h obtenue par le pilote Andy Wallace avec une Bugatti Chiron Super Sport de 1 578 chevaux. La performance avait été organisée sur l’un des plus grands circuits Volkswagen à Ehra-Lessien en Allemagne. Le score n’avait cependant pas été inscrit par le Guinness des Records, car le protocole exige deux passages dans deux directions différentes et que la voiture ne soit pas enregistrée comme prototype. La Bugatti n’avait pas rempli ces deux conditions.

La SSC Tuatara est plus performante que la Chiron, avec ses 1 750 chevaux de puissance. Elle est également plus adaptée à la vitesse, avec une forme plus glissante dotée d’une zone frontale plus petite que la chiron (1 672 m2 contre 2 072 m2) et d’un coefficient de traînée plus faible (0,279 contre 0,319). Pour atteindre cette vitesse jamais vue auparavant, la voiture dispose d’un moteur V8 biturbo arrière de 5,9 litres, développé par le spécialiste Nelson Racing Engines. Celui-ci développe 1 350 chevaux lorsqu’il fonctionne à l’essence et grimpe à 1 750 chevaux lorsque le réservoir est rempli d’éthanol, à la densité énergétique supérieure. En effet, la SSC Tuatara roule à l’éthanol E85. Le pouvoir calorifique de ce carburant est supérieur à celui de l’essence classique. Il s’agit, de plus, d’un carburant bon marché qui est de plus en plus prisé en France.

Mais, surtout, son constructeur met en avant son aérodynamisme avec un Cx de 0,28 à comparer aux 0,36 d’une Bugatti Chiron. Les lignes profilées, conçues par Jason Castriota (passé par Pininfarina, Bertone et Saab) ont participé à ce record, tout en assurant un design futuriste. C’est d’ailleurs surtout dans ce domaine que la Tuatara, dotée d’un châssis en carbone, se démarque de sa grande sœur, l’Ultimate Aero.

Une petite entreprise qui s’impose au milieu des grands

Ce record du monde est un argument de vente imparable pour écouler la production de la SSC Tuatara. Elle ne sera produite qu’en 100 exemplaires et vendue au prix de 1,3 millions d’euros l’unité environ. Un beau succès pour SSC North America qui a su placé la barre très haut.

Jerod Shelby a commencé son entreprise en 1998. La compagnie a produit la fameuse voiture Ultimate Aero de 2004 à 2013, celle-ci obtenait en 2007 le titre de véhicule le plus rapide du monde, avec une vitesse de pointe moyenne de 410 km/h, chronométrée sur une ligne droite près des locaux de la marque, à West Richland, dans l’état de Washington. L’Aero a conservé son titre pendant trois ans avant d’être dépassée par la Bugatti Veryon Super Sport en 2010. En 2017, c’était la Koenigsegg Agera RS qui remportait la palme avant que Bugatti ne revienne sur le devant de la scène en 2019 avec la Bugatti Chiron Super Sport.

Jerod Shelby ne compte pas s’arrêter là, puisque sa petite entreprise considère déjà la mise en place d’améliorations techniques sur la Tuatara, notamment la création d’un modèle électrique. Le passionné entend inclure dans son entreprise la tendance des véhicules électriques, car c’est assurément pour lui l’avenir, même si à l’heure actuelle aucune voiture électrique n’est capable d’atteindre de telles vitesses.

Le constructeur se tient aussi prêt à affronter ses potentiels rivaux, dont deux sont déjà annoncés : Koenigsegg, qui s’est affiché très confiant avec sa Jesko Absolut, et Hennessey, avec sa Venom V5. Le premier a d’ailleurs déjà vendu tous les exemplaires de son nouveau modèle avant même d’avoir battu un record. Bugatti a, de son côté, déjà annoncé renoncer à une nouvelle tentative pour battre la Tuatara.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *