English version

Les stratégies qui ont pour but de modifier la demande de transport

Les STI qui peuvent être utilisés pour modifier la demande de transport sont divers :

- L’information multimodale des usagers avant et pendant le voyage permet un choix plus éclairé des usagers sur le mode de transport qui leur conviendrait le mieux suivant leurs critères (confort, coût, temps de trajet etc) : les coûts de la voiture étant sous-estimés et l’offre de transport public parfois mal connue, cela peut conduire à un report des usagers de la voiture solo vers d’autres modes.

- La gestion multimodale des déplacements offre la possibilité aux gestionnaires de favoriser les transports publics et les modes doux au détriment de la voiture solo. Plusieurs exemples de gestion multimodale des déplacements à l’échelle de villes en France existent (voir ci-contre « Les STI en France »).

- Les systèmes améliorant l’efficacité du transport public peuvent être considérés comme concourant au report modal de la voiture solo vers les transports publics, plus écologiques.

- Les systèmes de gestion de véhicules partagés (vélos, mais aussi bientôt voitures électriques) contribuent aussi à modifier la demande de transports en augmentant l’attractivité des déplacements utilisant les modes doux tout en diminuant l’intérêt à posséder son propre véhicule.

- La tarification variable des infrastructures de transport comme le péage urbain ou certains péages routiers est un moyen de modifier la demande de transport : cela peut avoir des effets bénéfiques en termes de diminution des émissions de gaz à effet de serre et de polluants comme par exemple le péage urbain de congestion. Les systèmes de télépéage qui permettent de réduire les congestions peuvent participer à la réduction des émissions.

- Dans le cas de véhicules commerciaux et du transport de marchandises, les plate-formes logistiques multimodales permettent aussi d’envisager d’autres moyens de transport que les véhicules routiers.