English version

Suivi et gestion des transports de matières dangereuses

Afin d’améliorer la sécurité et la sûreté du transport des matières dangereuses, le suivi télématique de certaines marchandises est envisagé ; les fonctionnalités d’un tel outil de suivi et de gestion autorisent :

  • le contrôle de l’accès à certaines zones sensibles ou interdites (geo-fencing), le respect des seuils de concentration de Matières Dangereuses sur une même zone et des distances entre véhicules (étude GEOFENCE-MD jointe) avec le pôle LUTB et le Cerema) ;
  • la gestion en temps réel des alertes et des secours appropriés ; la vérification immédiate de la nature des substances transportées ;
  • la dématérialisation des documents de transport et des fiches de sécurité.

Les Missions Transports Intelligents et Transport des Matières Dangereuses du Ministère en charge des transports ont mené des réflexions qui permettent de donner des orientations à moyen et long terme. Concrètement, une architecture-métier des échanges d’informations et des flux de communication entre les différents acteurs a été bâtie.

Le Cerema a construit un système de suivi par satellite des camions : VISU-TMD. Dans le domaine fluvial, les systèmes d’information fluvial (River Information Services) permettent la géo-localisation de certains bateaux et la gestion des alarmes et des mesures de secours du type AIS (secteur maritime). Dans le mode ferré, il faut noter le suivi par satellite des wagons transportant les déchets nucléaires, certains produits chimiques et certaines substances faisant l’objet d’un monopole comme le tabac ainsi que l’existence d’une structure dédiée à la gestion des alarmes et des incidents : Présence-Fret. Dans le mode routier, les techniques de suivi par satellite sont largement développées sur le transport longue distance.

Pages associées

Localisation


Produits & Services


Projets de recherche


Entreprises - Industriels


Principales normes et référentiel des STI