English version

Liens externes

Site de la PREDIM


PREDIM - Plate Forme de Recherche et d’Expérimentation pour le Développement de l’Innovation dans la Mobilité

Plate Forme de Recherche et d’Expérimentation pour le Développement de l’Innovation dans la Mobilité

Au sein du programme national PREDIT 1996-2000, et au delà des recherches menées dans les groupes opérationnels, est apparue en 1999 la volonté d’approfondir une approche de recherche multidisciplinaire sur des sujets précis, autour du concept nouveau dit « d’action fédérative ». Parmi les chantiers retenus, un groupe de définition de l’action fédérative « Intermodalité voyageurs : information et communication » a permis d’établir le constat de dysfonctionnements tant en terme de développement opérationnel que de recherche et de proposer un programme d’action.

Des réflexions de ce groupe a émergé l’idée d’une plate-forme coopérative de recherche appelée PREDIM (initialement Plate-forme de Recherche et d’Expérimentation pour le Développement de l’Information Multimodale, désormais Plate Forme de Recherche et d’Expérimentation pour le Développement de l’Innovation dans la Mobilité). Retenu par le comité d’orientation du PREDIT, ce concept a donné lieu à un avant projet détaillé et à une première sensibilisation des acteurs concernés au cours de l’année 2001.

Au début 2002, le cabinet d’études URBA 2000 a reçu pour mission, du Ministère de l’équipement et des transports - Mission Transports Intelligents – de mettre en oeuvre de la plate-forme PREDIM.

Les acteurs de l’information multimodale

Le challenge pour la PREDIM est de faire travailler ensemble un grand nombre d’acteurs ayant des rôles et des objectifs très divers pour faire progresser l’information multimodale :

  • L’État
  • Les collectivités et autorités de transport
  • Les exploitants de transports collectifs, de la circulation, du stationnement, les gestionnaires d’infrastructures et réseaux autoroutiers
  • Les constructeurs automobiles, les industriels du monde du transport, les fabricants de systèmes d’information, les sociétés de service informatique
  • Les opérateurs de services d’information et les opérateurs télécoms
  • Les bureaux d’études
  • Les laboratoires de recherche publics et privés
  • ...

Organisation et fonctionnement de la PREDIM

Représentants de l’État, collectivités et professions concernées (Ministère des Transports, de l’Industrie, de la Recherche, GART, STIF, UTP, FNAUT, Ville de Paris, CNRS, IFSTTAR, ATEC) ont signé une Charte de coopération. Cette charte est ouverte. Outre les membres fondateurs, peuvent y adhérer institutions et entreprises souhaitant participer directement aux activités de la PREDIM. Au plan organisationnel la PREDIM est dirigée par un comité de pilotage stratégique auquel participent les signataires de la charte. Il reçoit les propositions, les analyses et les « labellise » en vue d’un éventuel soutien financier.

Un conseil scientifique, oriente les recherches et propose une réflexion prospective sur les services de demain.

Le fonctionnement de la PREDIM est assuré par la Mission des Transports Intelligents avec l’assistance d’URBA 2000.

Le label PREDIM

Pour être éligible au « label » PREDIM, une proposition doit satisfaire plusieurs critères :

  • concerner plusieurs modes de transport,
  • montrer son caractère innovant et sa transférabilité,
  • pour les propositions comprenant un aspect technique, contribuer à la normalisation,
  • prendre en compte les aspects institutionnels, organisationnels, juridiques et économiques,
  • prendre en compte le problème du handicap et les difficultés d’accès à l’information,
  • être ouverte au multilinguisme
  • inclure une phase d’évaluation

Les financements possibles sont les crédits des ministères et agences participant au PREDIT (Équipement, Recherche, Environnement et Industrie, ADEME et OSEO-ANVAR)

Les projets à vocation nationale

PASSIM’, développé par Jalios et piloté par le Cerema, est un prototype d’annuaire français des sources d’information sur les transports collectifs.

PIM’, est la maquette d’un Portail d’Information Multimodale qui permet d’accéder aux sources d’information sur les transports issues de PASSIM. Une maquette a été mise au point par URBA 2000 . Le service est accessible sur Internet et au moyen du téléphone mobile. L’extension des fonctionnalités du PIM : interfaçage avec le moteur de recherche d’itinéraire de l’AMIVIF et les études juridique et économique du service sont en cours.

SIERRA’, réalisé par VOX POPULI, a démarré par l’étude de l’impact de l’information multimodale sur le changement de comportement des usagers et la mise au point d’une méthodologie d’évaluation de ces changements. L’extension du modèle développé sur l’Ile de France vers un modèle d’observation au plan national est en cours.

Les actions de normalisation

CHOUETTE est un logiciel libre et gratuit mis à disposition des acteurs de l’information TC leur permettant d’échanger des informations horaires au format Trident.

Banc de test PREDIM, en cours de développement par Carte blanche Conseil, est un outil de validation des échanges de données horaires entre exploitants. Une étude sur la standardisation et la démonstration du calcul d’itinéraire global a été engagée par MT System SAS.

Définition d’une norme pour l’échange et l’accès aux informations temps réel’, est un travail réalisé par la société Dryade représentant la France dans le groupe de travail européen SIRI (Service Interface for Realtime Information)

Les études « mutualisables »

  • L’opérateur de contenu : étude réalisée par Carte Blanche Conseil sur ce nouvel opérateur situé entre les AO, les opérateurs de transport et les média
  • Convergence des technologies billettiques et d’information. Etude réalisée par la société MT3
  • Etude et démonstration d’un calculateur d’itinéraires personnalisé, mise en oeuvre sur Paris par la société Transpolitan.
  • MOUVER’, Etude réalisée par CHRONOS concernant Lille et la région Nord- Pas de Calais destinée à analyser les pratiques de mobilité et d’usage des technologies personnelles d’une population de jeunes et d’adultes.

Les développements technologiques

  • PASS-ITS , phase 1. Développement par ALSTOM, Transdev et l’ Université Technologique de Compiègne d’un SIV temps réel pour un réseau de tramway prenant en compte les perturbations.
  • SATIM, phase 1. Serveur vocal pour la recherche d’itinéraires en Ile de France élaboré sur la base des informations des services Web de la RATP et de la SNCF. Travaux réalisés par VECSYS.
  • ECIM Expérimentation de mise à disposition d’informations dans des bus à Metz , mise au point de vitres ‘tactiles ’capables d’afficher des informations ‘

Les actions sur sites

  • La Région Alsace a confié à SETEC ITS l’étude de faisabilité d’un système d’information multimodale résultant d’un accord des 8 AOT alsaciennes et intégrant la particularité transfrontalière de la région.
  • La Région Nord Pas de Calais engage la réalisation d’un démonstrateur pour sensibiliser les AO régionales à l’information multimodale. Par ailleurs, le projet « MOUVER PERSO » de l’INRETS et l’Université de Valenciennes, vise à étudier et mettre en oeuvre des services personnalisés centrés sur la mobilité au quotidien.
  • Abbeville et Département de la somme : le projet SARRASIN est porté par RENAULT et KEOLIS. Il s’agit d’une étude de définition pour une expérimentation visant à tester, dans des zones peu denses, de nouveaux services de mobilité utilisant une combinaison d’auto partage, de covoiturage et de transport à la demande.
  • Agglomération de Toulouse : l’étude de définition réalisée par Carte Blanche Conseil a d’abord permis de faire un état des lieux et de faire de recommandations pour la mise en place d’un service d’information multimodale. Elle est prolongée par un travail piloté par Tisséo-SMTC consistant à établir des passerelles entre les 3 sites en cours de développement : Toulouse Déplacements (Ville +DDT 31, trafic/stationnement), site Tisséo (TC urbains, bus/métro), Région Midi-Pyrénées (transports interurbains) pour élaborer une présentation multimodale commune de l’information.
  • Agglomération de Grenoble : l’association GNI a réalisé la première phase du projet SADAGE consistant à produire le cahier des charges d’un système d’information des usagers pendant la construction de la troisième ligne de tramway.
  • La Rochelle et Département de Charente-Maritime : étude pré opérationnelle (MT3) pour le développement d’un SIV en Charente Maritime.