English version
 

Galerie

  • Recherche d'itinéraire et parcours avec vélo sur Vialsace - Source : www.vialsace.eu
  • Cartographie des SIM régionaux en France (01/10/2012) . Source : AFIMB
  • Calcul d'itinéraires du STIF - Source : www.vianavigo.com

Liens externes


Systèmes d’Information Multimodaux (SIM)

Des Systèmes d’Information Multimodale à toutes les échelles de territoires

Une disposition législative de 1999 [1] a lancé en France le déploiement sur le territoire de multiples systèmes d’information à des fins d’aide aux déplacements. Ces dispositifs sont mis en œuvre sous l’autorité de communautés d’agglomération ou urbaine, des départements et des régions..

L’idée de ces Systèmes d’Information Multimodale (SIM) est de pouvoir fournir de manière plus fine au voyageur toute l’information nécessaire à la réalisation de son voyage . Les fonctions principales dans les SIM sont donc :

  • la mise à disposition de plans du réseau (interactif ou en téléchargement)
  • la consultation des arrêts, des lignes, des horaires, etc
  • un service de recherche d’itinéraires
  • des informations sur l’état du trafic et les éventuelles perturbations

Ces informations sont fournies sur internet, et de plus en plus, sur téléphone mobile, à l’image du calculateur d’itinéraire proposé par le STIF [2], autorité organisatrice de la région Ile-de-France (cf galerie : Calculateur d’itinéraires du STIF)

Dans le contexte de la mutation des services de transport, de nouvelles fonctionnalités voient également le jour et permettent de s’adapter aux demandes actuelles. Sont ainsi proposés dans certains SIM des critères d’accessibilité, de prise en compte des émissions de gaz à effet de serre, informations sur des événements culturels, tourisme, pollution de l’air, etc.

Par ailleurs, il est à noter qu’une évolution se déroule au niveau de la prise en compte des modes de transport. Alors que le focus était historiquement axé sur l’utilisation des transports collectifs, on peut constater l’apparition d’initiatives et la volonté d’intégration des nouveaux services pour la mobilité, tels que le covoiturage, ou de différents modes de transport au sens large : les SIM devenant alors effectivement multimodaux. On peut ainsi penser à l’initiative [3] du Conseil Régional d’Alsace d’intégrer dans son calculateur d’itinéraire une fonctionnalité vélo individuel (cf galerie : Recherche d’itinéraire et parcours avec vélo sur Vialsace).

On peut aussi remarquer qu’un certain nombre de collectivités ont des projets dont l’objectif est d’offrir un calculateur proposant des parcours multimodaux prenant également en compte la voiture. De telles initiatives sont tout à fait intéressantes car innovantes par rapport aux services actuels. Les aides aux déplacements ne consistent aujourd’hui qu’à comparer des déplacements effectués en voiture OU BIEN en transports en commun.

Dans le cadre du dispositif du Grand Emprunt et des "Investissements d’avenir", mis en place par le gouvernement en 2010, d’autres démarches similaires (accompagnées de sites pilotes) voient le jour. Parmi les différents dispositifs d’aides et de soutien mis en place , des appels à projets ont trait à la mobilité :

  • Appel à Manifestation d’Intérêt sur la Mobilité 1 et 2, qui s’adossent à l’ADEME
  • Appel à Projet Ville numérique
  • Appel à Projet Systèmes de transport intelligents
  • Appel à Manifestation d’Intérêt sur les Investissements services, contenus et usages numériques.

Sur cette question des SIM, quelques premières études et éléments de bilan commencent à être disponibles. Un recensement a ainsi été réalisé en 2010 par l’AFIMB afin d’examiner l’état de déploiement des SIM en France. En s’intéressant de manière prioritaire au niveau départemental et régional, une cartographie (cf galerie : Couverture des SIM en France en fonction de l’autorité pilote dans leur développement) a été réalisée et une vingtaine de SIM ont été recensés et étudiés.

Plusieurs projets sont par ailleurs en cours d’élaboration et le Conseil Régional Lorraine a, par exemple, ouvert récemment son SIM : www.simplicim-lorraine.eu

Dans ce contexte, certains défis sont à relever, notamment :

  • Contribuer à une harmonisation des SIM,
  • Pouvoir offrir à l’usager une information de porte à porte.

[1] Article L.1231-8 du code des transports qui précise que « Dans les périmètres de transports urbains inclus dans les agglomérations de plus de 100 000 habitants, […] les autorités organisatrices du transport public de personnes instaurent un service d’information, consacré à l’ensemble des modes de transports et à leur combinaison, à l’intention des usagers, en concertation avec l’État, les collectivités territoriales ou leurs groupements et les entreprises publiques ou privées de transports. »

[2] Syndicat des transports d’Ile de France

[3] Il ne s’agit pas d’un cas isolé. D’autres régions proposent des fonctions similaires : Bretagne, Pays de la Loire, etc.