English version

Gestion des équipements en tunnel

Les exigences en terme de sécurité dans les tunnels routiers ont conduit à installer peu à peu de nombreux équipements de gestion en tunnel.

Ces divers équipements installés en tunnel doivent permettre :

  • de réduire le risque d’incident,
  • en cas d’incident, de le détecter au plus vite,
  • et de prendre les mesures nécessaires afin de réduire les impacts.

Ces équipements sont commandés de façon spécifique par des équipes de surveillance dédiées présentes en général 24h / 24.

Pour fonctionner correctement, ces équipements ont besoin d’une maintenance.


Focus

Pour fonctionner, les équipements sont alimentés électriquement.


Alimentation et distribution électrique des équipements

En plus de leur alimentation électrique « traditionnelle », pour prévenir le risque de coupure électrique, des équipements « de sécurité », identifiés comme indispensables, sont alimentés par une alimentation sans interruption (composée d’un onduleur et de batteries).

Cela concerne principalement l’éclairage de sécurité, les plots de balisage lumineux, la vidéo-surveillance, la transmission des radiocommunications et la signalisation dynamique.


Signalisation et systèmes de fermeture

Les équipements liés à la fermeture de tunnels sont notamment :

  • les panneaux à message variable (PMV),
  • les signaux d’affectation de voies (SAV),
  • les feux de signalisation
  • et les barrières.

Leur fonctionnement est piloté suivant des scénarios prédéfinis : fermeture du tunnel, neutralisation d’une voie, mise en place de déviation ... (voir lien ci-contre). Ils peuvent aussi être commandés individuellement.

Pages associées

Produits & Services


Entreprises - Industriels



Focus

Les tunnels sont éclairés pour assurer la visibilité d’obstacles éventuels et le guidage des usagers.


Éclairage

L’installation d’éclairage d’un tunnel comporte deux parties distinctes :

- l’éclairage de base qui règne sur toute la longueur de l’ouvrage et reste allumé en permanence suivant des régimes de fonctionnement adaptés à la période de la journée et aux conditions d’éclairement extérieur,

- l’éclairage de renforcement qui, de jour, à l’entrée, permet à l’oeil, soumis à de fortes luminances extérieures de s’adapter progressivement à l’ambiance intérieure.


Focus

Presque tous les tunnels de plus de 300 mètres de longueur sont équipés d’un système de ventilation qui assure la qualité de l’air dans le tunnel en situation normale (ventilation sanitaire) ainsi que le désenfumage en cas d’incendie.


Ventilation

La ventilation des tunnels routiers répond à deux besoins principaux :

- maintenir une bonne qualité d’air à l’intérieur de l’ouvrage en diluant les polluants émis par les véhicules (ventilation sanitaire),

- contrôler et/ou extraire les fumées en cas d’incendie, car elles représentent le principal danger pour les usagers (désenfumage).

Il existe deux types de ventilation :

- longitudinale : ventilateurs accrochés en voûte,

- transversale : ventilateurs dans des puits débouchant sur l’extérieur.


Vidéo-surveillance et détection automatique d’incidents

La vidéo-surveillance permet un contrôle visuel permanent de l’état du trafic. Toutefois, l’opérateur ne peut pas concentrer simultanément son attention sur plusieurs moniteurs. Aussi, dans les années 90, les progrès de l’imagerie numérique ont permis le développement de systèmes de détection automatique d’incidents. La mise en œuvre de cette fonctionnalité au niveau des postes de surveillance des tunnels permet d’assister l’opérateur dans ses missions de contrôle des ouvrages en l’informant de l’apparition d’un événement pouvant être à l’origine d’une situation périlleuse pour les usagers. Dans ces conditions, l’opérateur peut déclencher le scénario d’intervention le mieux adapté dans les délais les plus brefs.

Pages associées

Sécurité routière


Produits & Services



Focus

Les radiocommunications sont un moyen de sauvegarde des usagers.


Radio-communication

La diffusion de messages d’information ou d’urgence à l’adresse des usagers par l’intermédiaire de leurs autoradios, permet d’informer ces derniers sur le comportement à adopter en fonction de la nature de l’incident. En cas d’incendie, par exemple, ces diffusions de messages d’urgence facilitent l’auto-évacuation, limitant ainsi les conséquences humaines.

Elles assurent également un moyen opérationnel indispensable aux services de secours. Pour faciliter la coordination des secours en cas d’incident et améliorer leur efficacité, les services concernés doivent pouvoir disposer d’une continuité radio dans le tunnel et les ouvrages annexes (galeries de communication, galeries de ventilation,...).


Réseaux de télécommunication et d’informatique

Une installation de tunnel implique un échange d’information constant entre les équipements et la gestion technique centralisée, basé sur les nouvelles technologies de l’information et de la communication. Fibres optiques, câbles cuivre et ondes radio sont les médias assurant ces échanges de voix, de données et d’images.


Systèmes de contrôle commande et gestion technique centralisée

L’objectif de la gestion technique centralisée (GTC) est de donner à un exploitant le moyen de gérer le fonctionnement de l’ouvrage.

Au niveau du Centre d’ingénierie de Gestion du Trafic (CIGT), la gestion technique centralisée est l’interface Homme-Machine (IHM).

Au CIGT, l’opérateur, peut alors visualiser les états et commander des équipements comme la ventilation, l’éclairage, la signalisation dynamique, l’alimentation électrique, le réseau d’eau de lutte contre l’incendie...

Pages associées

Produits & Services